Les 5 erreurs à éviter en datavisualisation

Les données sont devenues de plus en plus importantes et imposantes dans notre vie quotidienne et la nécessité de faire de bonnes datavisualisations également.

Malheureusement faire une bonne infographie n’est pas toujours évident et certaines erreurs reviennent fréquemment, voici donc un petit listing des erreurs les plus communes.
 

 

1. Se focaliser sur l’aspect et oublier la compréhension
 

Une infographie se doit d’être claire et également d’avoir un bon rendu esthétique. Mais parfois à trop vouloir se focaliser sur le rendu esthétique, le designer oublie de vérifier la bonne compréhension de l’infographie.
Il faut donc apprendre à concilier les deux et ne pas en faire trop vis-à-vis de l’un au détriment de l’autre.
 

 

2. Le choix du type d’infographie
 

Il faut savoir s’adapter suivant ce que l’on veut exprimer sur notre infographie, de ce fait, il convient donc de bien réfléchir à la forme graphique qui s'adapterait le mieux et également qui ressortirait le mieux à la fin. Par exemple un graphique “camembert” n’est pas toujours le plus fiable et est assez plébiscité mais si vous voulez tout de même l’utiliser, il faut faire attention que cela ait du sens avec vos données.
 



3. Le choix des couleurs
 

Là encore cela est une question d’esthétique mais également de compréhension, les couleurs ont un code, tout comme la typographie. Dans une composition, chaque élément a son importance et aidera ou non à la cohérence de celle-ci. Si jamais vous ne savez pas exactement quelles sont les règles et la signification de couleurs, n’hésitez pas à faire des recherches ! De nombreuses chartes graphiques sont disponibles sur internet afin de vous aider.
 

 


 

4. Le manque d’informations
 

Lorsque vous réaliser une infographie, cela est dans le but d’informer celui qui la consultera, pensez à vous mettre à sa place lorsque vous la réaliserez. N'omettez pas d’éléments aidant à la compréhension des données afin de ne pas risquer de perdre votre lecteur.

Là encore c’est une question de juste milieu, ne pas trop en faire afin de ne pas noyer l’infographie sous une tonne d’informations mais ne pas minimiser les éléments clés qui pourront faciliter la cohérence et la compréhension de votre infographie.
 

5. Le mauvais positionnement des données
 

Il arrive parfois que l’on retrouve des infographies qui n’ont pas de sens dû au mauvais positionnement des données ou à un mauvais calcul logique. Avec les deux exemples ci-dessous vous pouvez voir que pour l’un nous avons une erreur en termes de commencement. Il est indiqué que le début démarre à 48% ce qui n’est pas normal et qui devrait être à 0%.

 


Pour la deuxième c’est une erreur de calcul, dans un graphique tel quel, le résultat de chaque part doit à la fin donner un total de 100% et ce n’est donc pas logique lorsque les chiffres dépassent finalement ce taux-là.
Ce sont des erreurs qui ne paraissent pas toujours grave mais qui finalement nuiront à la cohérence de votre infographie, il faut être vigilant.
 

 

Pour résumer, il faut savoir pallier les justes milieux, comprendre les codes du design et être vigilant et vous ne ferez plus ces erreurs.